Mehr anzeigen
 
Mehr anzeigen

ProRADJA'

 

Pauvreté et résignation... il y pourtant de l’espoir !

Vision

Nous voulons que les peuplades musulmanes du Tchad fassent l’expérience pratique de l’amour de Dieu et que les préjugés qu’elles entretiennent envers les diverses ethnies et religions puissent diminuer.

Lieu

Am Sénéna, Tchad

Démarrage du projet les années 1950

Point de départ

Des classes surchargées, un niveau très bas, des enseignants à peine formés : les conditions dans les écoles du Tchad et celles d’Am Sénéna en particulier sont catastrophiques. Les enfants n’apprennent presque rien, beaucoup quittent l’école prématurément pour aider à la maison. Mais c’est justement grâce à une bonne formation que les enfants peuvent apprendre un bon métier, échapper à la pauvreté et que le pays pourrait aussi tendre vers ces progrès tellement nécessaires.

Un autre problème est la mixité ethnique de la population. Beaucoup de gens d’origines diverses viennent à Am Sénéna à cause de la proximité de la ville. Cela provoque des tensions.

Pour l’instant il n’y a aucune communauté chrétienne dans tout le village .

 

Le projet

Le projet « ProRADJA » (en français : espoir) se compose de deux sous-projets :

Ecole primaire Mustakhbal wa Radja

Mustakhbal wa Radja signifie futur et espoir – et c’est ce que nous aimerions donner aux enfants du Tchad.

SAM global a ainsi ouvert une école primaire en 2014 avec une église partenaire l’EET. Celle-ci est agrandie depuis lors chaque année avec pour but d’offrir dès 2019 à 245 enfants de 7 classes une formation scolaire solide, adaptée à leur environnement. En plus de l’enseignement des matières scolaires on y développe aussi des capacités telles que l’indépendance, l’initiative, la créativité, l’endurance ainsi que la pensée autonome. On traite aussi des sujets centraux de l’existence tels que l’hygiène, les abus, la violence et la santé. Les enfants deviennent ainsi des jeunes femmes et des jeunes hommes conscients de leurs responsabilités et qui ont un but dans la vie.

Dans une prochaine phase l’école sera agrandie pour accueillir le niveau secondaire. On planifie aussi une formation professionnelle.

 

Un autre souci de l’école est la formation continue du corps enseignant. Pour ce faire, grâce à la collaboration avec la Coordination des Instituts Evangéliques de Formation (CNEET), des activités de formation continue sont offertes et constamment développées.

 

Travail de réconciliation

Avec nos rencontres de personne à personne nous nous mettons à leur écoute et ouvrons notre cœur à leur détresse et avec diverses activités nous cherchons à encourager la population à s’accepter et à se comprendre mutuellement afin de consolider la paix entre les diverses ethnies et cultures.

Dans la bibliothèque les élèves, les étudiantes et les étudiants peuvent emprunter des livres adaptés pour leurs études.

On offre un poste de premiers soins aux habitants des villages où l’on traite chaque semaine une centaine de personnes, surtout des jeunes mères et leurs bébés.

L’équipe visite régulièrement les familles des élèves de « Mustakhbal wa Radja » afin de leur montrer combien la formation est importante pour leurs enfants. L’équipe souhaite aussi servir ces familles en intégrant tous les aspects de la vie, sans négliger l’aspect spirituel.

Les relations avec les voisins sont entretenues de manière intensive. On organise régulièrement  des projections de film et des temps de discussion. On accompagne et soutient dans leur foi les jeunes chrétiens.

 

Grâce à ces contacts nombreux les individus et les groupes entendent la Bonne Nouvelle de Dieu et font personnellement l’expérience de ses conséquences dans la vie pratique. Celui qui le désire obtient des informations de base bien étayées concernant les questions sur la foi, se voit accompagné sur le chemin qu’il parcourt avec Jésus et mis en réseau avec d’autres.

Le projet contribue donc à réconcilier les gens avec eux-mêmes et avec Dieu, avec leurs contemporains et leur environnement – et à développer activement de manière naturelle une paix globale parmi les habitants de la région.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                     

Mehr anzeigen

SAM global FRANCE

 

24 chemin de la source

F-68800 Thann

T +33 (0) 3 89 28 01 93

sam.global.asso@gmail.com

IBAN : FR76 1027 8035 0000 0206 3014 569, BIC : CMCIFR2A

  SAM global BELGIQUE   

Rue Chapelle Emmanuel 8

BE-1435 Hévillers

T +32(0) 10 65 92 92

belgique@sam-global.org

IBAN : BE19 9795 3802 0912

BIC : AR SP BE

 

                     SAM global SUISSE – ROMANDE

 

Impasse de Grangery 1

CH-1673 Ecublens/FR

 

T +41 (0)76 565 81 20

ecublens@sam-global.org

CCP : 84-1706-5

IBAN : CH58 0900 0000 8400 1706 5